Togo: Atelier de validation de la stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf

le Togo a organisé du 17 au 18 octobre, un atelier en vue d’élaborer sa stratégie nationale de mise en œuvre de la Eone de Libre-Echange Continentale (ZLECAf)

L’atelier organisé avec le soutien de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), s’inscrit dans une démarche inclusive visant à recueillir les recommandations de diverses parties prenantes autant du secteur public et privé togolais, dont le Groupe de Travail Technique sur la ZLECAf, le Comité ZLECAf, des associations patronales et des acteurs de la société civile. Il se focalise notamment sur l’analyse du cadre macro-économique, les opportunités commerciales et des défis potentiels pour le Togo dans la mise en œuvre de la ZLECAf.

« Au Togo, la mise en œuvre de la ZLECAf produirait des effets incontestables. Si les exportations de l’Afrique de l’Ouest vers l’Afrique devraient augmenter entre 8,3% et 11,9%; celles du Togo vers l’Afrique devrait connaitre une hausse globale dans le même ordre », a expliqué M. Damien MAMA, à l’ouverture des travaux de l’atelier.

La stratégie nationale présente les principes sur lesquels le gouvernement togolais va fonder ses actions politiques afin de faciliter une meilleure intégration commerciale du pays aux marchés continentaux et de promouvoir le développement de chaines de valeur régionales. Fondée sur l’analyse des opportunités et défis du pays en matière de commerce extérieur, la stratégie vise à renforcer les mécanismes institutionnels qui permettront d'assurer une mise en œuvre réussie et opportune de la ZLECAf. Elle veille à ce que les actions en faveur de l’accélération de l’insertion du Togo dans le commerce intra africain restent compatibles et en harmonie avec les autres politiques et stratégies déjà en place au Togo.

M. Akuetey Johnson qui a représenté le ministère du commerce à la cérémonie de lancement, a présenté le ZLECAf comme une « opportunité pour les opérateurs économique togolais et les industriels ». Le document soumis à validation cible plusieurs chaines de valeurs au Togo qui peuvent tirer avantage du mécanisme continental, notamment dans le secteur agricole, la transformation du phosphate et la production d’huile. Sont également relevés, les secteurs des télécoms, les services aux entreprises, les services financiers et le tourisme.

L’atelier a par ailleurs permis de clarifier les rôles respectifs du secteur public, du secteur privé et des partenaires au développement dans la mise en œuvre de la ZLECAf au Togo. La stratégie soutient la mise en place, au sein du Comité national de négociations commerciales internationales (CNCI), d’un sous-comité ZLECAf chargé entre autres d’aider le secteur privé à identifier de nouveaux marchés sur le continent africain.  L’importance de communiquer sur la zone de libre-échange auprès de tous les Togolais, figure également parmi les recommandations de cet atelier. 

La stratégie ZLECAf amendée avec les contributions des participants à l’atelier va être transmise aux autorités togolaises pour des actions consécutives. Des ateliers de sensibilisation à l’intérieur du Togo sont prévus dès le mois de Novembre et seront soutenus par la CEA avec le financement de l’Union Européenne.  

 

 

Écrit par
Auteur/Auteure
Nadietou Zibilila
Communications Officer
CINU
Information Officer
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ITC
Centre du commerce international