COVID 19: le PNUD appuie l’amélioration des conditions des prisonniers

Un important lot de matériels a été remis le mardi 26 mai 2020 par le (PNUD) au ministère de la Justice.

Un important lot de matériels constitué de divers produits et dispositifs de prévention contre la Covid 19 et destinés aux prisons du Togo a été remis le mardi 26 mai 2020 par le Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), M. Aliou Dia au ministre de la Justice, M. Puis Kossi Agbetomey.

Il s’agit de vingt-huit (28) dispositifs de lavage des mains, quinze mille (15 000) masques réutilisables, cinq mille (5000) flacons de gel hydroalcoolique de 1 litre, quatre mille (4000) de 85 ml, cinq cents (500) flacons de savon liquide de 1l et cent (100) thermoflash destinés à l’administration pénitentiaire.

 « C’est notre modeste contribution à la lutte que mène le gouvernement face à cette pandémie », a déclaré M. Aliou Dia, lors de la cérémonie qui s’est déroulée au Cabinet du Ministre de la Justice, en présence du Directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR), M. Idrissou Akibou.

Le ministre Agbetomey a loué les appuis que le PNUD apporte à son département dans divers domaines et particulièrement en milieu carcéral et précisé que «ce milieu a besoin des appuis multiformes et multiples ».

Cette remise est le fruit d’un partenariat global entre le PNUD, les institutions étatiques et le secteur privé à travers un modèle d’économie circulaire. En effet, les 15000 masques offerts ont été produits par plus de 700 artisanes et artisans du Togo mobilisés par l’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM) et le Fonds d’Appui aux Initiatives des Economiques des Jeunes (FAIEJ), ceci dans le but d’améliorer les revenus des artisans en même temps qu’ils contribuent à la riposte nationale.

A ce jour, plus de 2 millions de dollars ont été mobilisés et engagés par le PNUD dans la lutte contre la pandémie au Togo.  Cet appui s’aligne à l’offre globale du PNUD aux pays présentée en ces termes par l’Administrateur Achim Steiner: « Nous travaillons … d'arrache-pied, avec le système des Nations Unies et d'autres partenaires sur trois priorités immédiates: appuyer la réponse sanitaire sous la direction de l'OMS, y compris l'achat et la fourniture de produits de santé essentiels ; renforcer la gestion et la réponse aux crises ; et aborder les impacts sociaux et économiques critiques».

Dès l’apparition des premiers cas, les autorités togolaises ont adopté instamment des mesures pour non seulement prévenir, mais aussi guérir les personnes ayant déjà contractés le COVID-19.  Au nombre des mesures préventives, figurent l’instauration de l’État d’urgence sanitaire, le bouclage des villes touchées par la pandémie, la communication à travers la création d’un site officiel du gouvernement spécialement dédié aux informations relatives au COVID-19, l’instauration du dispositif de lavage de mains et/ ou la prise de température dans tous les secteurs d’activités y compris les prisons. De même, suivant l’exhortation de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, le chef de l’État a accordé une grâce à 1048 prisonniers.

Ces mesures ont contribué à réduire la propagation du virus en général et dans les prisons en particulier et méritent d’être poursuivies et renforcées. Le PNUD s’inscrit dans cette dynamique.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU
Nations Unies
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement