PROGRAMME CADRE DE RELÈVEMENT ET DE RÉSILIENCE SOCIO-ÉCONOMIQUE 2020 - 2021

Suite à la détection du premier cas de COVID-19 au Togo le 6 mars 2020, le gouvernement togolais a très tôt élaboré un Plan de réponse national visant à contenir la pandémie et à renforcer le système de santé. L’élaboration et la mise en œuvre de ce plan de réponse sanitaire ont bénéficié des appuis techniques, financiers, et matériels du système des Nations Unies à travers ses agences respectives.

Au fur et à mesure que la pandémie de COVID-19 a pris des proportions non sanitaires à travers le monde, tous les secteurs de la vie socioéconomique au Togo ont été affectés avec un ralentissement des activités et des répercussions notamment sur les ménages, les groupes vulnérables, les finances publiques, les entreprises, et le financement du développement. Selon les premières estimations, le taux de croissance de l’économie pour 2020 serait de 1,3% contre 5.3% initialement attendu, avec un secteur tertiaire (transport, commerce, tourisme et activités financières) probablement le plus fortement affecté. Sur le plan social, le revenu disponible des ménages va baisser considérablement si les dépenses courantes de l’Etat- notamment les transferts- n’augmentent pas. Des effets disproportionnés entre les ménages conduiraient au creusement des inégalités, à l’exclusion d’une part importante de la population, notamment les plus démunis, et créeraient des menaces sur la cohésion sociale.

Ces évolutions et prévisions ont transformé la réponse du gouvernement qui, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, a pris des mesures en faveur des acteurs économiques (diverses mesures fiscales en faveur du secteur privé, réduction des prix du carburant...) et mis en place un mécanisme de transfert de cash afin d’amortir les chocs aux ménages les plus vulnérables. Au total, plus de 567.000 personnes dont 65% de femmes ont reçu 12.250 Fcfa (pour les femmes) et 10.500 (pour les hommes) par mois pendant la période avril-juin 2020.

Malgré ces mesures du gouvernement, le Togo, à l’instar des autres pays du monde, restera durablement impacté par la pandémie.

Ce programme-cadre se présente donc comme l’offre des Nations Unies en soutien au pays, pour le relèvement et la résilience socio-économique, avec un horizon de 18 mois, basé sur des solutions pratiques pour s’attaquer aux effets multi- dimensionnels de la pandémie.

Publié par
FAO
OIT
OIM
ONU
ONUSIDA
PNUD
PNUE
UNESCO
UNFPA
UNHCR
UNICEF
ONUDI
UNREC
PAM
OMS