Communiqué de presse

OIM TOGO - appui aux postes frontaliers

23 août 2022

Légende: Réservoir d'eau et toilettes.
Photo : © OIMTOGO

L’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) et l’Agence de coopération internationale du Japon (JICA) dotent 03 frontières terrestres du Togo d’équipements pour mieux gérer les crises de santé publique.

Kodjoviakopé - Le 12 août 2022, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Agence de coopération internationale du Japon (JICA) ont remis officiellement des équipements et matériels de santé publique au Ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins pour le compte des points d’entrée de Kodjoviakopé (frontière Togo – Ghana), de Sanvee Kondji (frontière Togo – Bénin) et de Cinkassé (frontière Togo – Burkina-Faso). La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du Docteur Kokou Wotobé, Secrétaire général du Ministère de la Santé de l’Hygiène Publique et de l’Accès universel aux soins, représentant du Ministre ; de Madame Hitomi Yamazaki, représentante de la JICA ; et de Madame Abibatou Wane-Fall, Cheffe de mission de l’OIM pour le Ghana, le Togo et le Bénin. La cérémonie a également vu la participation des agents des services travaillant aux frontières (Immigration, Douane, Service Général, Contrôle Sanitaire) et bien d’autres personnalités de marque.

Les équipements et matériels remis sont composés de 03 ambulances médicalisées, de 60 moniteurs de température (thermo-flash), de 30 stations de lavage des mains, de 18 stations de toilettes mobiles, de 06 réservoirs d’eau pour le lavage des mains et les stations de toilettes, de 06 structures d’isolement et cabines de contrôle sanitaire équipées, de 30 tablettes et de 15 ordinateurs portables. Ces équipements et infrastructures de santé publique fournis permettront de renforcer les capacités nationales existantes de gestion des frontières afin de mieux se préparer etrépondre aux éventuelles crises sanitaires, notamment celle liée à la COVID-19, au niveau des frontières terrestres de Kodjoviakopé, de Sanvee Kondji et de Cinkassé.

Légende: Remise des tablettes, ordinateurs et thermo-flashs
Photo : © OIMTOGO

En effet, les frontières terrestres, constituant des points de passage entre les pays, jouent un rôle majeur dans la propagation internationale des maladies à potentiel épidémique. Ainsi, ces équipements viennent à point nommé pour assurer le contrôle efficace de l’état de santé des personnes désireuses d’entrer sur le territoire togolais, en détectant éventuellement toute suspicion de maladie pouvant compromettre la santé des personnes.

Dans son allocution, Madame Abibatou Wane-Fall, Cheffe de mission de l’OIM pour le Ghana, le Togo et le Bénin, a souligné que la pandémie de COVID-19 a davantage exposé les carences structurelles et d’urgence sanitaire aux frontières pour répondre efficacement aux défis sanitaires induits par cette pandémie. « Notre plus grand souhait est que la mise en œuvre de ce projet contribue à doter les points d’entrée terrestres du Togo de matériels de santé publique pour mieux faire front contre les éventuelles crises sanitaires », a ainsi souhaité Madame Abibatou Wane-Fall.

« La COVID-19 nous a montré la nécessité de prendre davantage en considération les questions sanitaires pour accroitre la résilience socioéconomique de nos pays face aux crises de santé publique. Ce projet aux frontières s’inscrit dans cette dynamique par le renforcement des capacités opérationnelles en matière de gestion de crise de santé publique aux points d’entrée ciblés favorisant ainsi le maintien de la libre circulation des biens et des personnes même en période de crises sanitaires. »,

a indiqué Madame Hitomi Yamazaki, représentante de la JICA.

Le Secrétaire général du Ministère de la Santé de l’Hygiène Publique et de l’Accès universel aux soins, Docteur Kokou Wotobé, a rappelé que le Togo a précédemment bénéficié du même projet d’un lot de matériels et équipements en novembre 2021 avec déploiement des volontaires dans ces points d’entrée pour renforcer la surveillance. Il n’a donc pas manqué de témoigner toute sa gratitude à l’OIM et à la coopération japonaise, pour les efforts consentis en faveur du Togo, pour renforcer la surveillance dans le cadre de la mitigation de la transmission des maladies à potentiel épidémiques au niveau des frontières désignées. Il a aussi promis un bon usage de ces matériels reçus pour le bien-être des populations.

Légende: Trois ambulances médicalisées offertes aux points d'entrées
Photo : © OIMTOGO

Il faut rappeler que cette cérémonie de remise s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement des capacités de gestion des frontières pour répondre aux crises de santé publique, y compris la COVID-19 ». Un projet financé par la JICA et exécuté par l’OIM au profit de 06 postes frontaliers ciblés et répartis dans 05 pays transfrontaliers (la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin). La mise en œuvre effective de ce projet facilitera le commerce transfrontalier sous-régional et accroîtra la connectivité entre les pays. Il contribuera ainsi à la réalisation des ODD 3, 9 et 10.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Etienne BANGA, chef de Bureau OIM Togo, E-mail : ebanga@iom.int.

abibatou

Abibatou Wane-Fall

OIM
Chef de Mission / Représentante pour les bureaux de l'OIM au Ghana (Résidence), au Togo et au Bénin
Mme Abibatou Wane-Fall travaille pour l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) depuis près de 20 ans. Elle a pris fonction en qualité de Chef de Mission / Représentante pour les bureaux de l'OIM au Ghana (Résidence), au Togo et au Bénin en septembre 2020 et, est activement engagée dans le soutien au renforcement de la gouvernance des migrations dans ces pays. Auparavant, elle était Chef de Mission de l'OIM au Burkina Faso (août 2017 - août 2020), en Zambie (octobre 2014 - juillet 2017) et au Niger (2009-2014). Elle est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Sienne (Italie) et d’un Diplôme d’études supérieures (DES) en sciences politiques (relations internationales) de l’Université de Genève.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

OIM
Organisation internationale pour les migrations

Autres entités impliquées dans cette initiative

JICA
Japan International Cooperation Agency

Objectifs poursuivis à travers cette initiative