Les Nations Unies assistent les victimes de inondations au Togo

Le 3 Février 2020, le système des Nations Unies a remis un lot de vivres et non-vivres à l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC).

Le 3 Février 2020, le système des Nations Unies a remis un lot de vivres et non-vivres à l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) pour l’assistance aux populations victimes des inondations. Estimé à environ 125 millions de FCFA, cette assistance a été possible grâce aux financements obtenus auprès des agences onusiennes: PNUD, UNICEF, PAM, UNFPA, et le bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA).

Au cours de la cérémonie organisée à cet effet, l’assistance des Nations Unies composée de denrées alimentaires et de divers kits d’hygiène et d’assainissement, a été remise par Mr Damien Mama, Coordonnateur du Système des Nations Unies au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de brigade Yark Damehane. Le ministre de la Sécurité a exprimé la reconnaissance du gouvernement à l’équipe des Nations Unies: « Notre pays depuis plus d’une décennie enregistre régulièrement des phénomènes météorologiques extrêmes notamment les inondations. L’année 2019 a été particulièrement marquée par les inondations dans la région Sud-est maritime du Pays. Nos partenaires nationaux comme internationaux n’ont jamais hésité à nous soutenir dans la gestion de ces situations d’urgence. »

Assistance des Nations Unies à l'ANPC

Les différentes agences du Système des Nations Unies au Togo ont pris part à la cérémonie de remise. « Nous savons que dans ces situations, tous les sinistrés sont vulnérables. Mais les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher, ainsi que les enfants le sont encore plus. Et l’UNFPA a mis à leur disposition, des kits de dignité pour les soutenir », a confié  Josiane Yakibou, Représentante Résidente de l’UNFPA au Togo.

Il faut rappeler que cette cérémonie fait suite à une visite de terrain organisée le 25 Octobre 2019 par une équipe de responsables d’agences du Système des Nations Unies au Togo à Azimé, Aklakou, Agbanakin et Zanvee dans la préfecture des Lacs pour constater l’étendue des dégâts causés par les inondations. « Au-delà d’une assistance urgente que nous allons apporter, il est important qu’on travaille à prévenir et à réduire l’effet de ces catastrophes sur les populations vulnérables », avait déclaré Aliou Dia, Représentant du PNUD, au cours de cette visite.

En Octobre 2019, le mono s’est déchaîné et a atteint 7,4 m de hauteur dépassant le niveau d’alerte rouge dans le Bas-mono. Un enfant de 6 ans, en classe de CP1, a trouvé la mort par noyade le mardi 15 octobre 2019 à Klikamé Afagnagan et environ 6000 personnes se sont retrouvées en situation d’urgence humanitaire.

Écrit par
Author
Nadietou Zibilila
Communications Officer
CINU
Information Officer
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
UNREC
Le Centre régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique
PAM
Programme alimentaire mondial
OMS
Organisation mondiale de la santé